Quels sont les outils mis à la disposition du public en matière de risques naturels et technologiques et plus particulièrement dans le secteur du risque inondation.

Le Ministère de l’écologie a mis en place un nouveau site internet qui permet notamment aux particuliers d’identifier rapidement s’il existe dans la zone de leur habitation des risques naturels (inondations, séisme, mouvement de terrain, argiles, avalanches…) et technologiques (usines à risques, nucléaire, sols pollués…). Il s’agit du site http://georisques.gouv.fr

Au cours de la présentation de la stratégie nationale de gestion des risques d’inondation, la ministre de l’écologie, Ségolène Royal a indiqué à propos de ce nouveau site : « Maintenant, l’information est mise à la portée de tous et ne reste pas entre les mains de quelques experts ».

Concernant le risque inondation, le plan de prévention des risques inondations (PPRI) de Paris a pour objectif de le caractériser et de préconiser l’ensemble des mesures dont le but est de réduire la vulnérabilité des biens et des personnes. Il a été approuvé par le Préfet de la Région Ile de France le 15 juillet 2003et sa révision a été approuvée le 19 avril 2007.Ce document est consultable sur le site internet www.paris.pref.gouv ou directement auprès de la préfecture de Paris, du service urbanise de la mairie de Paris ou dans les mairies d’arrondissement. Des informations utiles sont également disponibles sur le site www.prim.net.

Les prescriptions du PPRI doivent notamment être respectées lors de la réalisation de travaux de construction ou de rénovation d’immeubles. A défaut, le Maire de Paris doit s’opposer aux travaux. L’auteur des travaux quant à lui pourra être exposé à une modulation de sa franchise dans le cadre de l’assurance spécifique aux catastrophes naturelles et il pourra également être exposé à des poursuites pénales prévues par le code de l’environnement et le code de l’urbanisme.

Les propriétaires exposés ont également l’obligation de protéger les installations vitales de son habitation. Si les travaux prescrits par ce plan n’ont pas été réalisés dans les délais impartis, les compagnies d’assurances, le moment venu, refuseront de prendre en charge les dommages occasionnés par une crue. Les professionnels dans le cadre de leur obligation d’information et de conseil sont tenus d’être particulièrement vigilants. Depuis le 1er juin 2006, les bailleurs sont notamment tenus de fournir au locataire un état des risques relatifs à l’immeuble dans lequel il souhaite louer.

 

Le taux du livret A va connaitre une nouvelle baisse au 1er août prochain.

Le Ministre des Finances et des Comptes Publics, Michel Sapin, a annoncé le 10 juillet dernier dans un communiqué de presse, que le taux du livret A sera porté, à compté du 1er août prochain, à 1%. Christian NOYER, Gouverneur de la Banque de France, avait proposé au Gouvernement, au regard du contexte actuel de très faible inflation, de ramener ce taux qui est actuellement de 1,25% à 0,75%. Néanmoins, le Gouvernement a décidé de fixer celui-ci à 1% et a précisé que ce taux reste bien au-dessus de l’inflation (0,3% sur un an pour l’inflation hors tabac).