Le foncier représente, selon les zones, entre 25 % et 40 % du prix de revient d’une opération de logements collectifs sur le territoire du Grand Paris, selon La Tribune (01/04/2015).
« Le prix du foncier en Ile-de-France a trop augmenté ces dernières années et ne redescend plus« , constate Vincent Renard, directeur de recherche au CNRS. Pour y remédier, selon lui, il faudrait notamment accorder un vrai pouvoir urbain à la future Métropole.