La FNAIM du Grand Paris est heureuse de vous faire part de ses propositions, en matière de logement, pour la ville de Paris.

Paris est une ville unique, qui fait face à des défis structurants et des problématiques urgentes.

Les Jeux Olympiques de 2024 font partis de ces moments charnières qui peuvent changer la donne. Paris subit une montée des prix sans précédent.

La barre des 10000€/m² de moyenne a été franchie. Cette hausse significative est une contrainte importante dans l’inclusion des classes moyennes à la politique de la ville.

Paris fait également face au défi de la salubrité et des marchands de sommeil. Paris doit enfin relever les défis de la pénurie de biens et des logements vacants.

En cette semaine d’élection municipale à enjeux, la FNAIM du Grand Paris a souhaité interroger les 5 candidats à la Mairie de Paris sortant régulièrement en tête dans les sondages (David Belliard, Agnès Buzyn, Rachida Dati, Anne Hidalgo et Cédric Villani), sur leurs programmes en matière de logement.

La FNAIM du Grand Paris les a questionnés sur les logements vacants, les politiques de création de logement, les marchands de sommeil et l’insalubrité, les adaptations à mettre en œuvre en vue des Jeux Olympiques 2024 et leurs initiatives en matière de relogement des sans-domiciles.

La FNAIM du Grand Paris attend encore les questionnaires de certains candidats, mais voici, d’ores et déjà, les réponses de la candidate LREM Agnès Buzyn et de la maire sortante Anne Hidalgo.