Périphérique de Paris

C’est ainsi que l’économiste Michel Mouillart, résume les résultats du dernier tableau de bord semestriel de l’observatoire Clameur (à fin février 2015).

Sur l’ensemble de l’année 2014, les loyers de marché ont crû de 1 %, pour une progression des prix à la consommation estimée à 0,5 % d’après l’Insee.

Et depuis le début de l’année 2015, ils reculent en moyenne de 0,9 % en France métropolitaine par rapport à l’année dernière à la même époque. Les loyers baissent y compris dans 80 % des 20 principales villes françaises, dont Paris (-1,2 %).
Une preuve supplémentaire que « l’encadrement des loyers ne sert à rien« .