C’est ce qu’observe Le Figaro du 03/03/2015 : « Paris retrouve un peu de son lustre en matière d’attractivité. Entre la fin septembre 2013 et fin septembre 2014, la Ville Lumière s’est classée à la troisième place parmi les métropoles mondiales pour l’implantation d’investissements internationaux, derrière Londres et Shanghai. Un an plus tôt, la région parisienne n’était que septième. Et deux ans auparavant, dixième.« 
Le quotidien s’appuie sur les résultats du dernier baromètre annuel de Paris-Ile de France Capitale économique, en partenariat avec le cabinet de conseil KPMG, et que confirment une récente étude de l’agence Paris Région Entreprises.

Selon les calculs de KPMG, de fin 2013 à fin 2014, Paris et sa région ont attiré 170 implantations créatrices d’emploi et d’activités nouvelles (soit une augmentation de 43 % par rapport à l’année précédente). Loin derrière Londres (359) et Shanghai (267), mais suffisamment pour gagner 4 places dans le palmarès des métropoles mondiales, Paris étant par ailleurs la seule ville, avec Sao Paulo et Bangalore, à progresser.
Cette dynamique est confirmée par l’agence Paris Région Entreprises, qui recense 368 projets d’implantations de sociétés internationales en 2014 pour l’ensemble de l’Ile-de-France (en hausse de 32 % par rapport à 2013).