Travaux du Grand Paris

En marche…

Nous nous devons d’être optimistes même si la réalité est morose.

1er constat : 90 % des décrets attendus de la loi Alur devraient être publiés dans les six mois à venir, d’après Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement. Aujourd’hui, deux nouveaux décrets ont été publiés : l’un sur l’état des lieux et la grille de vétusté, l’autre sur l’assurance souscrite par le bailleur pour le compte du locataire. Quant aux autres, nous attendons avec impatience leur publication.

2ème constat : les annonces faites par le Président de la République le 8 avril à Romainville sont homéopathiques et concernent la construction neuve qui représente moins de 10 % du marché du parc existant. Le régime Pinel d’investissement locatif dans le neuf, dont le coût financier pour l’Etat reste très important, est prorogé jusqu’au 31 décembre 2017. Le Président a souligné la nécessité d’une stabilité du cadre fiscal, enfin ! Le renforcement du prêt à taux zéro au mois de janvier va également dans le bon sens. Enfin, François Hollande a souhaité que les logements situés à moins de 300 mètres des quartiers prioritaires de la politique de la ville bénéficient pour leurs constructions d’un taux de TVA réduit à 5,5 %, ce qui est une mesure importante. Mais dans le même temps, l’extension de l’encadrement des loyers à l’Île-de- France semble encore avoir quelques partisans !

3ème constat : les consommateurs depuis des années ont vu l’évolution et la transformation de nos métiers sur le plan juridique et technique. Nous devons donc réagir pour faire reconnaître la technicité et la sécurité nécessaires au bon exercice de nos métiers, administration de biens, transaction et syndic de copropriété.

Nous devons combattre de nouveaux acteurs comme les plateformes, celle d’Airbnb entre autres, et les agents commerciaux à distance. Il nous faut donc offrir des services nouveaux à nos clients et des solutions innovantes pour faciliter leurs démarches. L’obligation de formation des dirigeants et de leurs collaborateurs est une opportunité et un véritable investissement pour l’avenir. Le partenariat signé entre notre Chambre et Manpower est une réponse à ce défi. Notre organisation doit également évoluer vers une simplification territoriale prenant en compte la création par les Pouvoirs Publics des 13 régions.

Didier Camandona,
Président de la Chambre FNAIM du Grand Paris

Télécharger la revue au format pdf

Revue Professions Immobilières n°139