Ce médiateur est entré en fonction le 1er décembre. Le préfet de la région Ile-de-France, préfet de Paris, avait annoncé la création de cette nouvelle fonction au comité exécutif logement, institué le 13 mai dernier.
Son rôle : fournir « un appui indépendant de l’administration à l’analyse des projets bloqués de logements collectifs, pour faciliter leur mise au point et leur lancement effectif : débloquer des permis de construire, trouver un accord entre les parties sur les programmations ou les financements… » Le médiateur régional pourra en effet être saisi par les communes et leurs groupements, les opérateurs institutionnels et les aménageurs dans les cas de blocage de projets importants (plus de 50 logements) pour être le « guichet unique » et « préparer une éventuelle action de l’Etat pour débloquer les opérations, en proposant au préfet de département les voies et moyens de la médiation, et en informer le préfet de région« .

Le médiateur régional de la construction de logements rendra compte, chaque trimestre, de son activité devant le comité régional de l’habitat et de l’hébergement (CRHH). La Chambre FNAIM du Grand Paris siégeant dans cette instance, elle sera la voix des professionnels de l’immobilier pour faire avancer les dossiers les plus importants.

Source : Localtis.info, 27/11/2015.