VESTA, le caducée professionnel

A l’initiative de la Fédération National de l’Immobilier, un caducée va devenir un insigne de l’identité de la profession immobilière.

Après la reconnaissance du titre « agent immobilier », il fallait une distinction de clarification, d’appartenance, comme les notaires, les huissiers, les médecins ou les pharmaciens.

Il est destiné aux titulaires de la carte professionnelle d’agent immobilier, d’administrateur de biens ou de syndics de copropriété, trois activités qui ont la particularité d’être régies par la loi Hoguet.

Les métiers de transaction, les agents commerciaux, qu’ils exercent dans une agence immobilière ou dans un réseau de mandataires, ne peuvent plus se revendiquer agent immobilier. Ils doivent se présenter en tant qu’agent commercial immobilier, négociateur, conseiller ou consultant.

La FNAIM attend qu’un arrêté ou un décret puisse être pris, officialisant le fait que Vesta soit l’unique insigne d’aptitude affichable par les titulaires de cartes professionnelles uniques, et qu’il soit protéger par la loi.

L’insigne est un symbole d’aptitude, de respect de la réglementation, de réassurance du consommateur.

Le ministre du Logement a approuvé la création de ce caducée, représenté par Vesta, figure de la Rome antique.

Déesse du foyer et de la maison, elle porte le feu sacré qui réchauffe et éclaire les foyers, et la lance qui en symbolise sa défense.

Les professionnels de l’immobilier doivent défendre le règlement de copropriété, les intérêts des propriétaires, la demande de logement des locataires, ou la sécurité juridique, etc…

Ils doivent aussi éclairer sur la tendance du marché, sur la réglementation juridique, etc…

Éclairer et défendre, c’est l’obligation de la FNAIM qui se doit de protéger les intérêts de ses adhérents.